Sites Inria

Médiation

Laurence Goussu - 28/05/2018

Un printemps des mathématiques chez Inria Lille – Nord Europe

En ce printemps 2018, trois événements mettent les mathématiques à l’honneur et montrent à quel point cette discipline dynamique est loin de ne concerner que des experts : la conférence de la Société Mathématique de France (SMF), l’accueil de la remise des prix des Olympiades de Mathématiques , et enfin le TFJM (Tournoi Français de Jeunes Mathématiciens et Mathématiciennes ), dont l’équipe gagnante au national est encadrée par par un doctorant du centre de recherche Inria – Nord Europe. 

Le 31 mai : remise des prix des Olympiades de Mathématiques

Afin de rapprocher la recherche en mathématiques des lycées, Inria engage des actions vers les jeunes et développe les partenariats avec l'Éducation nationale notamment en s'associant aux Olympiades de mathématiques . Ce concours académique et national a été créé en 2000-2001 par le ministère chargé de l'Éducation nationale. Il vise à développer le goût des mathématiques chez les élèves de 1ère, toutes séries confondues. Pour la huitième année consécutive, le centre Inria Lille – Nord Europe accueille la cérémonie régionale de remise des prix, au cours de laquelle 20 lycéens seront mis à l’honneur.

Le 5 juin : SMF : une conférence grand public de Vincent Borelli à la salle des fêtes de Fives

La conférence de la Société Mathématique de France (SMF) se déroulera du 4 au 8 juin 2018 à la faculté des sciences et technologies de l'université de Lille, sur le campus de Villeneuve d'Ascq. Cet événement est coorganisé par l’université de Lille et le centre de recherche Inria Lille – Nord Europe. Dans ce cadre, une conférence grand public aura lieu le 5 juin à la salle des fêtes de Fives. Cette conférence donnée par Vincent Borelli est à destination d’un public large : curieux et curieuses, amateurs et amatrices éclairés, élèves de classes de lycées et préparatoires ou étudiantes et étudiants de licence et master.

"J'aime celui qui rêve l'impossible" écrivait Goethe. Les mathématiciens Werner Boy, Stephen Smale et John Nash ne se sont pas contentés de le rêver, ils l'ont défié. Et ils l'ont fait reculer. Venez découvrir par quelles audaces de leurs imaginations ces mathématiciens ont pensé l'invraisemblable et l'ont réalisé. Venez admirer leurs étranges créations : la surface de Boy, le retournement de Smale, les plongements de Nash. Venez rêver - vous aussi - l'impossible en mathématique.

Cette conférence de Vincent Borelli sera suivie de la remise des Prix d'Alembert et Jacqueline Ferrand de la SMF, puis d’une table ronde « Liaison lycée - enseignement supérieur ». Toutes les informations sont à retrouver sur notre site Internet : https://www.inria.fr/centre/lille/agenda/conference-grand-public-de-vincent-borelli

Le 12 juillet : TFJM 2018 : l’équipe gagnante au national coachée par un doctorant Inria Lille, s’attaque à l’international

Le Tournoi Français des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens existe depuis 2011. Il est organisé par Animath , en collaboration avec de nombreuses structures d’enseignement supérieur et de recherche. Ce tournoi est destiné aux élèves de lycée. Il se distingue des autres compétitions mathématiques en proposant des problèmes de recherche, qui demandent une réflexion collective et sur un temps long (plusieurs mois). C’est l’occasion pour ces élèves volontaires d’avoir un premier contact avec le monde de la recherche.
L’équipe gagnante au national est une équipe composée de 4 élèves de Lille et 2 de Paris, coencadrée par un doctorant du centre de recherche Inria Lille – Nord Europe, Dimitri Gallois . Classée première au tournoi national, cette équipe est désormais en route pour l’international, où elle affrontera sept pays, dont par exemple le Brésil, la Russie, le Royaume-Uni, ou encore l’Allemagne.

« Les élèves choisissent plusieurs problèmes parmi ceux proposés, et ont quatre mois pour rédiger un article avec des démonstrations, de type article de recherche. En tant qu'encadrant, nous les aidons à s’orienter, à ne pas oublier d’éléments de démonstration, et à bien rédiger leur document, de manière précise et claire. Mais ce sont elles et eux qui doivent résoudre les problèmes », explique Dimitri Gallois . L’an prochain, Dimitri Gallois s’investira de nouveau dans le tournoi, mais cette fois dans l’organisation et le jury.

Mots-clés : Olympiade de Mathématiques Enseignement Médiation Lille Nord Europe

Haut de page

Suivez Inria