Sites Inria

English version

Nominations

2/09/2010

Nominations à la tête d’Inria

Quatre mois après le renouvellement de son mandat de Président-directeur général, Michel Cosnard nomme plusieurs collaborateurs à des postes stratégiques dans l’organisation de l’institut.

Antoine Petit est nommé directeur général adjoint

Portrait Antoine Petit © INRIA / Photo C. Lebedinsky

Il succède à Jean-Pierre Verjus, qui assurera une fonction de conseiller auprès du Président.
En qualité de Directeur général adjoint, Antoine Petit supervisera notamment, aux côtés de Michel Cosnard, les relations avec les ministères de tutelle, les partenariats institutionnels avec les établissements de recherche, les entreprises et les collectivités. Il supervisera également les actions de formation par la recherche et l’ensemble des relations avec les établissements d’enseignement supérieur.
Directeur du centre de recherche Inria Paris - Rocquencourt depuis 2006, Antoine Petit assurait également par intérim les fonctions de directeur du centre Inria Saclay - Ile-de-France depuis mars 2010. Avant de rejoindre Inria, Antoine Petit a notamment occupé les fonctions de directeur scientifique du département STIC du CNRS puis de directeur interrégional Sud-Ouest au CNRS.
Antoine Petit est agrégé en mathématiques, docteur ès sciences, professeur des universités à l'École normale supérieure de Cachan. Il est spécialiste de méthodes formelles, principalement à base de systèmes de transitions, pour la spécification et la vérification de systèmes parallèles et temps réel

Claude Kirchner est nommé délégué général à la recherche et au transfert pour l’innovation

Portrait Claude Kirchner ©-INRIA-Photo-Kaksonen

Il succède à Malik Ghallab, chargé de mission aux États-Unis pour renforcer la présence d'Inria sur la côte Ouest.
Dans ses nouvelles fonctions, Claude Kirchner supervisera l’ensemble des activités de l’institut en matière de recherche, de développement technologique et de transfert. Il assurera la présidence du comité d’orientation scientifique et technique, suivra les travaux de la commission d’évaluation et les décisions du conseil scientifique. Il orientera la politique de partenariats stratégiques avec les industriels dont il suivra également la mise en œuvre. Il coordonnera par ailleurs les réflexions et actions de l’institut en matière de déontologie scientifique et d’éthique en s’appuyant en particulier sur le « Rapport sur la création d’un comité d’éthique en Sciences et technologies du numérique », rendu public en janvier 2010 et dont il a coordonné la rédaction.
Claude Kirchner était depuis janvier 2008 directeur du centre Inria Bordeaux – Sud Ouest. Docteur ès sciences en informatique, Claude Kirchner a rejoint l’Inria en 1988 comme directeur de recherche. Il a été auparavant enseignant en mathématiques, maître de conférences en informatique et chargé de recherche au CNRS.
Ses intérêts et contributions scientifiques portent sur les fondements logique et sémantique, en particulier pour la conception et la mise en œuvre de systèmes sûrs. Il a présidé depuis 2003 plusieurs conseils scientifiques et d'évaluation de programmes du ministère de la Recherche et de l'ANR (Agence nationale de la recherche) en sécurité et informatique.

Nozha Boujemaa est nommée directrice du centre de recherche Inria Saclay Ile-de-France

Portrait Nozha Boujemaa ©-INRIA-Photo-J.-Wallace

Elle prend la succession d’Antoine Petit et de Michel Bidoit.
Elle travaillera au développement du centre de recherche Inria Saclay - Île-de-France, en visant, sur le plateau de Saclay, à la consolidation d’un campus de recherche et d’innovation à dimension internationale.
Titulaire d'une HDR en informatique et directrice de recherche Inria, Nozha Boujemaa dirige depuis 2000 les travaux de l'équipe projet IMEDIA. Spécialiste en indexation et recherche interactive d'information par le contenu visuel, elle a contribué à l'émergence de moteurs de recherche multimédia de nouvelle génération. Elle est membre fondateur d' ACM (International Conference on Multimedia Retrieval ) et de son comité de pilotage.
Elle a assuré la coordination scientifique de plusieurs projets européens et mené de nombreuses missions d'expertise scientifique auprès d’institutions françaises, européennes et américaines. Elle a été membre de la commission d'évaluation Inria (2004-2008) et membre de l'équipe de direction du centre Inria Paris - Rocquencourt.

Isabelle Ryl est nommée directrice du centre de recherche Inria Paris-Rocquencourt

Portrait Isabelle Ryl ©-INRIA-Photo-C.-Dupont

Elle succède à Antoine Petit. Docteur ès sciences, Isabelle Ryl est actuellement professeur des universités à l'université de Lille 1 et chercheur au sein de l'équipe projet POPS. Elle était depuis juin 2008 chargée du développement du centre de recherche Inria Lille - Nord Europe, auprès du directeur Max Dauchet. Elle est par ailleurs membre du conseil d'administration de Specif (Société des personnels enseignants et chercheurs en informatique de France) depuis 2006 et vice-présidente recherche depuis 2009.
Ses recherches portent principalement sur la vérification de propriétés de sécurité pour les systèmes ubiquitaires et les optimisations sûres pour petits systèmes embarqués.


Gérard Giraudon est renouvelé dans ses fonctions de directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée

Portrait Gérard Giraudon ©-INRIA-Photo-J.-Wallace

Directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis – Méditerranée depuis 2006, Gérard Giraudon est reconduit dans ses fonctions. Très actif en matière d'animation du tissu socioéconomique régional, Gérard Giraudon est membre du bureau du pôle de compétitivité SCS, administrateur de l’association Persan, de l’association Telecom Valley, du Club des dirigeants, de l’association ValorPACA, animateur du réseau Corpaca, membre du réseau de culture scientifique en Paca "Archimède", et depuis 2007, président de l’incubateur PACA Est.
Chez Inria depuis 1984, Gérard Giraudon a été directeur des relations industrielles, directeur de l'information scientifique et de la communication, et en 1999, directeur du  développement et des relations industrielles. Il a ainsi été jusqu’en 2006 un acteur majeur de la politique nationale de transfert de l’institut via la mise en place de grands partenariats industriels, une nouvelle organisation du développement logiciel à Inria et l’inscription de l’institut dans la dynamique du logiciel libre. Cofondateur d’ISTAR (devenu Infoterra), start-up issue d’Inria Sophia Antipolis - Méditerranée en 1988, il s’est également beaucoup impliqué dans la création d’entreprises innovantes.
Directeur de recherche Inria, titulaire d’une thèse en mathématiques appliquées de l’université de Nice (1979) et d’une habilitation à diriger les recherches (1991), Gérard Giraudon est spécialiste de la vision par ordinateur. Il a écrit une centaine d’articles scientifiques et a encadré une douzaine de thèses. Gérard Giraudon est chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

Hélène Kirchner est nommée directrice des relations internationales

Portrait Hélène Kirchner ©-INRIA-Photo-Jim-Wallace

Elle succède à Dominique Sotteau. À ce titre, elle animera et coordonnera les activités internationales de l’institut sur les plans scientifique et industriel, en cohérence avec les orientations des ministères de tutelle et des ministères chargés des Affaires étrangères et de la Coopération. Les accords entre Inria et ses partenaires scientifiques étrangers seront au cœur de sa mission. Depuis mars 2007, Hélène Kirchner était directrice scientifique adjointe auprès de la direction de la recherche d'Inria, en charge du domaine "algorithmique, programmation, logiciels et architectures". Elle a assuré la direction du LORIA et d'Inria Nancy - Grand Est de 2001 à 2006, après y avoir notamment animé l’équipe-projet PROTHEO dédiée à la conception et la réalisation d’outils pour la spécification et la vérification de logiciels, de 1997 à 2000. Entrée au CNRS en 1982, Hélène Kirchner a obtenu un doctorat d'État en informatique en 1985. Elle est directrice de recherche depuis 1995. Ses thèmes de recherche portent sur la conception et le développement de logiciels sûrs : les spécifications formelles, la logique et la déduction automatique, la vérification de programmes, les politiques de sécurité. Hélène Kirchner est chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

À propos

Inria

Établissement public à caractère scientifique et technologique, sous tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l'Industrie. Budget annuel (2010) : 217 M€ dont 21% de ressources propres. Huit centres régionaux de recherche : Paris - Rocquencourt, Sophia Antipolis – Méditerranée, Grenoble – Rhône-Alpes, Nancy – Grand Est, Rennes – Bretagne Atlantique, Bordeaux – Sud Ouest, Lille – Nord Europe, Saclay – Île-de-France. 3 150 chercheurs travaillant dans plus de 170 équipes-projets dont la plupart sont communes avec d’autres organismes, des grandes écoles, des universités. 4 100 collaborateurs à travers la France. 80 équipes associées dans le monde. Une centaine d’entreprises créées depuis 1984.

Mots-clés : Organisation Communiqué Antoine Petit Claude Kirchner Nozha Boujemaa Gérard Giraudon Hélène Kirchner Nomination Isabelle Ryl

Haut de page

Suivez Inria