Sites Inria

English version

Stratégie

8/03/2010

Mise en place d’Allistene, Alliance des Sciences et Technologies du Numérique

Signature Accord Allistène Valérie Pécresse & Michel Cosnard Signature Accord Allistène

Le 1er mars 2010 s’est tenue la première réunion de coordination de l’Alliance Allistene. Elle regroupe, en tant que membres fondateurs, les acteurs nationaux majeurs de la recherche en STIC : la CDEFI, le CEA, le CNRS, la CPU, Inria et l’Institut Télécom. Allistene a pour but d’assurer une réflexion commune et une coordination entre ses membres en termes de prospective et de stratégie globale, d’enjeux de formation supérieure, de programmation, de partenariats européens et internationaux, et de valorisation et relation industrielles. Elle s’appuiera pour fonctionner sur six groupes de travail appelés "groupes programmatiques" formés de chercheurs de haut niveau, et sur une répartition des tâches entre un président du comité de coordination en charge de l’animation globale et cinq vice-présidents en charge de l’animation du travail d’Allistene sur chacune de ses grandes missions.

Les membres d’Allistene ont choisi Michel Cosnard, Président-directeur général d’Inria, comme président du comité de coordination de l’alliance pour une durée de deux ans.
Le comité rassemble les dirigeants ou représentants des six organismes partenaires au moment de la fondation de l’alliance : la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs), le CEA, le CNRS, la CPU (Conférence des présidents d’universités), Inria et l’Institut Télécom. Ce comité assure une coordination des membres fondateurs sur cinq grandes missions dont l’animation est confiée à un vice-président : Philippe Baptiste (CNRS) pour la prospective et la stratégie globale, Guy Cousineau (CPU) pour les enjeux de formation supérieure, Francis Jutand (Institut Télécom) pour la programmation, Christian Lerminiaux (CDEFI) pour la coopération européenne et internationale et Jean Therme (CEA) pour la valorisation et les relations industrielles.
S’inscrivant dans la stratégie nationale de recherche et d’innovation définie par le gouvernement en 2009, Allistene a pour mission d’assurer une programmation coordonnée de la recherche française dans les sciences et technologies du numérique. Pour y parvenir, l’alliance s’appuie sur des groupes programmatiques qui :

  • rassemblent des personnels scientifiques des membres ;
  • sollicitent des experts désignés par le comité de coordination ;
  • et associent à leurs travaux, en qualité de partenaires, les représentants des pôles de compétitivité ou d’entreprises industrielles impliqués dans les domaines particuliers dont ils ont la charge.

Les six groupes programmatiques d’Allistene seront consacrés à six grandes problématiques de recherche dans les domaines suivants :

  • modélisation, simulation et contrôle de systèmes complexes ;
  • architectures, algorithmique, programmation, sécurité et sûreté des systèmes ;
  • signaux et télécommunications, réseaux, internet du futur ;
  • interaction Homme-systèmes, contenus et usages ; 
  • nanoélectronique, nanosciences pour les STIC ;
  • et recherche intégrative, recherche technologique et intégration systèmes.

L’intitulé des groupes comme le contenu des domaines concernés restent à préciser.

Mots-clés : Communiqué CNRS CEA CPU Institut Télécom CDEFI

Haut de page

Suivez Inria