Sites Inria

English version

Partenariat

24/06/2013

Inria et Google signent un partenariat

Signature du partenariat Inria et Google © Inria / Photo J.M. Ramès Michel Cosnard p.-d.g.d'Inria & Vinton Cerf v.-p. de Google - © Inria / Photo J.M. Ramès

Michel Cosnard, Président-Directeur général d’Inria, Institut de recherche public français dédié aux sciences du numérique, et Vinton Cerf, Vice Président de Google et Chief Internet Evangelist, ont signé un accord général de partenariat.

Un partenariat au cœur des enjeux du numérique

Google et Inria souhaitent développer leur collaboration et associer leurs compétences en matière de recherche fondamentale. Inria accompagnera la stratégie d’innovation de Google en facilitant les interactions avec ses équipes de recherche. En retour, Google fera bénéficier les personnels Inria de ses outils d’appui à la recherche, essentiellement les Research Awards , PhD fellowship et Focused Research Awards .
 
Cet accord permettra de renforcer une logique de suivi et d’accompagnement d’actions à fort potentiel sur des thèmes comme l’apprentissage automatique, le web sémantique, la gestion des bases de données… Il témoigne du dynamisme actuel instauré entre les acteurs de la recherche et le monde économique.

« Je transmets mes félicitations à Google et Inria pour ce partenariat gagnant-gagnant, qui doit encourager au développement d’équipes de haut niveau en France sur des technologies essentielles à l’économie numérique » déclare La Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso .

« Les activités de recherche d’Inria sont au cœur des enjeux de la société numérique. Avec le développement de la présence en France de Google, il est logique et souhaitable que nos deux organisations dynamisent leur partenariat » déclare Michel Cosnard .

« L’histoire d'Inria est riche de découvertes dans le domaine de la recherche fondamentale.  Certains de ses chercheurs ont notamment participé à la création du protocole TCP/IP. Cette institution porte en elle des valeurs d’excellence, mais aussi de créativité, qui correspondent à l’ADN de Google : l’innovation. Je me réjouis de cette collaboration qui permettra de développer des projets de recherche innovants » déclare Vinton Cerf .

« Google, grâce à ce partenariat, souhaite faire de la France l’un des fers de lance des technologies d’avenir qui seront ensuite déployées à l’international. Dans ce contexte, Inria apportera son expertise dans les sciences du numérique et soutiendra les efforts effectués par Google, pour une intégration forte dans l’écosystème de recherche français » déclare Michel Benard , Responsable des relations universitaires chez Google.

Les chercheurs Inria bénéficiant de l’aide à la recherche de Google 

La collaboration entre Inria et Google a été amorcée dès 2009. Depuis la création des Google Research Awards *, plusieurs prix ont été décernés à des chercheurs Inria et le rythme s’est nettement accéléré ces derniers mois. Outre l’aide financière apportée par l’entreprise, recevoir un ‘Award ’ permet aux chercheurs de renforcer le potentiel de leur recherche.
 
Parmi les chercheurs Inria qui ont bénéficié d’appuis à leur recherche en provenance de Google, on peut citer les exemples suivants :  

  • Francis Bach , de l’équipe-projet Sierra, a reçu un Faculty Research Award en 2012. Il est spécialiste de l’apprentissage statistique. L’objectif de ses recherches d’analyser les données en rendant plus rapide les algorithmes d’apprentissage et d’optimisation.
  • Marc Shapiro pour l’équipe-projet Regal qui a reçu un Google Focused Award en 2009 et, en 2010, Marek Zawirski qui a reçu un PhD Fellowship sous la direction de Marc Shapiro dans le cadre de son travail sur les CRDT, la mise à jour des données répliquées.
  • Jean-Daniel Fekete de l’équipe-projet Aviz, qui a été récompensé en 2011 par un Faculty Research Award , dans le cadre d’un projet sur la visualisation de grands volumes de données et l’évaluation de ces techniques (Google Public Data). Ce service propose toutes sortes de données que l’on peut télécharger ainsi que des systèmes de visualisation pour les explorer de façon plus commode.
  • Anne-Marie Kermarrec de l’équipe-projet Asap, a quant à elle, reçu un Google Focused Award en 2013 dans le cadre du projet Web Alter Ego (en partenariat avec l’EPFL) pour la mise en place d’une architecture originale pour la personnalisation des services web.
  • Frédéric Chazal de l’équipe-projet Geometrica (en collaboration avec l’Ecole Polytechnique) a reçu un Faculty Research Award en 2013 pour son travail sur la représentation numérique et la manipulation informatique d’objets en 3D.

Mots-clés : Recherche et innovation Partenariats industriels Michel Cosnard

Haut de page

Suivez Inria