Sites Inria

Partenariats

Muriel Droin - 20/01/2011

Inria et les Bell Labs d’Alcatel-Lucent célèbrent le 3e anniversaire de leur laboratoire de recherche consacré aux réseaux de communication du futur

Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE: ALU) et Inria fêtent le 3e anniversaire de leur accord scellant un partenariat de recherche commune pour développer les technologies de l’Internet de demain. Des résultats majeurs déjà obtenus et convertis en brevets déposés et en publications

Un laboratoire, catalyseur d’une forte mobilisation

À ce jour, le laboratoire rassemble plus de 50 chercheurs. Deux tiers d’entre eux sont issus d'Inria et d’Alcatel-Lucent Bell Labs ; le dernier tiers est constitué de doctorants et de chercheurs postdoctoraux ("postdocs") spécifiquement recrutés.
Décloisonné, le laboratoire commun tire parti de l’environnement scientifique de 11 équipes  de recherche Inria réparties sur plusieurs sites (Rennes, Paris, Nancy, Lyon, Grenoble, Sophia Antipolis) et des équipe Bell Labs basées à Villarceaux (91), avec le soutien de la communauté de recherche des Bell Labs dans le monde.

Trois axes de recherche pour un Internet de nouvelle génération

Ses recherches portent sur les "réseaux autonomes". En d’autres termes, il s’agit de voir comment automatiser au maximum l’exploitation des réseaux de télécommunication pour gérer la complexité, toujours croissante, des flux et communications échangés. L’objectif est de poursuivre l’essor des réseaux, tout en conservant un niveau de qualité irréprochable. Les travaux du laboratoire poursuivent trois axes de recherche, chacun piloté par un binôme Alcatel-Lucent-Inria.

  • "High manageability " qui se consacre à l’automatisation des réseaux fixes ;
  • "Semantic networking " ou comment conférer au réseau la capacité de reconnaître automatiquement le type d’applications portées par les flux qu’il transporte et à en déduire les traitements appropriés pour offrir la qualité de service requise ; 
  • "Self optimized Wireless networks " qui étudie l’optimisation distribuée des réseaux d’accès sans fil.

Des résultats significatifs

Les équipes ont d’ores et déjà obtenu des résultats majeurs en termes :

  • d’algorithme distribué pour le réglage des puissances des canaux dans un réseau optique dynamique maillé à multiplexage en longueur d’onde,
  • d’application de la "théorie des échantillonneurs de Gibbs" pour diverses optimisation de réseaux cellulaires 3G/4G, et en particulier les réseaux à petites cellules (ce qui permettra, notamment, de maximiser le rapport débit offert aux utilisateurs/ énergie consommée),
  • de méthodes de classification et de traitement des flux et d’adaptation automatique des paramètres de contrôle des nœuds de routage conduisant à une finesse et une pertinence accrues du contrôle de la qualité de service.

À ce jour, les équipes du laboratoire sont à l’origine de dix brevets (déposés ou en cours de dépôt) et ont effectué plus de 50 publications dans des conférences et des journaux internationaux.

« Après seulement trois années d’existence, le laboratoire commun Inria/ Bell Labs a déjà produit des résultats remarquables. C’est une évolution vers l’innovation ouverte en laquelle nous croyons fortement, d’une collaboration de longue date entre Inria et les Bell Labs » , commente Jean-Luc Beylat, président d’Alcatel-Lucent Bell Labs France.

« Notre laboratoire commun avec Alcatel Lucent Bell Labs France est emblématique des partenariats stratégiques que nous mettons en place avec de grands industriels. Notre collaboration avec Alcatel-Lucent dépasse le laboratoire commun. Nous sommes aussi partenaires au sein de l’initiative Green Touch et de ICT Labs, autre bel exemple de collaboration, dont l’objectif est d’élaborer une communauté européenne de la connaissance et de l’innovation dans les domaines qui sont les nôtres » , déclare Michel Cosnard, Président-directeur général d'Inria.   

À propos

Inria

Établissement public à caractère scientifique et technologique, sous tutelle des ministères chargés de la Recherche et de l'Industrie. Budget annuel (2011) : 231,1M€ dont 26% de ressources propres. Huit centres régionaux de recherche : Paris - Rocquencourt, Sophia Antipolis – Méditerranée, Grenoble – Rhône-Alpes, Nancy – Grand Est, Rennes – Bretagne Atlantique, Bordeaux – Sud Ouest, Lille – Nord Europe, Saclay – Île-de-France. 3 150 chercheurs travaillant dans plus de 170 équipes-projets dont la plupart sont communes avec d’autres organismes, des grandes écoles, des universités. 4 100 collaborateurs à travers la France. 80 équipes associées dans le monde. Une centaine d’entreprises créées depuis 1984.

Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE : ALU) est le partenaire privilégié de la transformation des fournisseurs de services, des entreprises, des secteurs stratégiques (défense, énergie, santé, transport) et des administrations du monde entier, leur offrant des services voix, données et vidéo pour leurs propres utilisateurs et clients. Leader dans les réseaux haut débit fixes, mobiles et convergés, les technologies IP et Optique, les applications et les services, Alcatel-Lucent s'appuie sur l'expertise technique et scientifique unique des Bell Labs, une des plus grandes organisations de recherche de l'industrie des communications. Avec une présence dans 130 pays, et l'équipe de service la plus expérimentée de l'industrie, Alcatel-Lucent est un partenaire local avec une dimension internationale. Alcatel-Lucent qui a réalisé des revenus de 15,2 milliards d'euros en 2009, est une société de droit français, avec son siège social à Paris.

Mots-clés : High manageability Semantic networking Self optimised Wireless networks Rseaux Télécommunication Bell Labs Alcatel-Lucent Internet du futur

Haut de page

Suivez Inria