Sites Inria

Relations internationales

Muriel Droin - 20/06/2012

Inria inaugure la fondation Inria Chile et le CIRIC

Artist's Concept of Completed ALMA © ALMA / ESO / NRAO / NAOJ

Monsieur Pablo Longueira, Ministre de l’Économie du gouvernement chilien, Monsieur Marc Giacomini, Ambassadeur de France au Chili, et Michel Cosnard, Président-directeur général d’Inria,  inaugurent la Fondation Inria Chile et le Centre d’Excellence CIRIC ce jour à Santiago du Chili, en présence de Claude Puech, Directeur exécutif d’Inria Chile et du CIRIC.
La création d’Inria Chile illustre la vision partagée de la stratégie de recherche en sciences et technologies du numérique et s’inscrit dans une longue tradition de collaboration entre la France et le Chili dans le domaine des mathématiques et de l’informatique.

La fondation Inria Chile

 Inria développe des collaborations en Amérique du Sud, et principalement au Brésil, en Argentine et au Chili depuis plus de 30 ans. Les relations entre le Chili et Inria ont débuté par le biais  d’étudiants en mathématique chiliens venus se former en France. En 2001, Inria a signé un accord bilatéral avec la CONICyT (Comisión Nacional de Investigación Científica y Tecnológica) grâce auquel plusieurs  dizaines d’étudiants ont pu préparer leur thèse de doctorat dans une équipe-projet Inria. A partir de 2004, des équipes associées avec  les universités chiliennes voient le jour conduisant à une trentaine de projets communs.

Aujourd’hui, Inria franchit une étape supplémentaire en installant des activités permanentes hébergées au sein d’une fondation de droit chilien. Inria Chile permettra des développer des programmes de recherche, de développement et de transfert en sciences et technologies du numérique. Elle structurera et renforcera les collaborations scientifiques entre les équipes Inria et celles des Universités chiliennes, tout en favorisant une collaboration accrue avec les industriels, qu’ils soient chiliens ou français, voire européens. Inria Chile servira également de porte d’entrée pour Inria en Amérique du Sud. Les deux premiers programmes hébergés par Inria Chile sont le CIRIC et le partenariat ALMA- Inria.

Création du CIRIC, fruit de 20 ans de collaboration

 En 2009, le gouvernement chilien et la CORFO InnovaChile (Corporacion de Fomento de la Produccion), lancent un programme pour la création au Chili de « centres d’excellence internationaux pour la compétitivité ». Fort de ses relations avec l’écosystème chilien, Inria propose la création d’un centre de recherche et de transfert technologique dans les sciences et technologies du numérique, le CIRIC (Communication and Information Research and Innovation Center). Créé officiellement en 2012 en partenariat avec les principales universités chiliennes, le CIRIC a pour objectif de développer des activités de recherche et développement avec des industriels, pour augmenter la compétitivité du Chili, en particulier par la création de start-ups et le transfert vers les grandes entreprises et les PME, et favoriser le développement économique des entreprises françaises au Chili.

Installé à Santiago du Chili avec une antenne à Valparaiso, le CIRIC structure ses activités autour de trois thèmes principaux :  

  •  Internet et les réseaux de télécommunication
  •  La gestion des ressources naturelles
  •  Les énergies hybrides.

    Le CIRIC est dirigé par Claude Puech, Directeur exécutif, entouré d’un Directeur scientifique et stratégique, et d’un Directeur des relations industrielles et du transfert.

 Le CIRIC en quelques chiffres

    Dotation CORFO : 12 M€ sur 10 ans

    80 chercheurs chiliens et français participeront aux activités du CIRIC.
    Chaque année,  le  centre financera, en particulier :

  •    Une dizaine de visites croisées de longue durée de chercheurs au Chili et en France,
  •    Une quinzaine de doctorants et post-doctorants,
  •   Une douzaine d´ingénieurs pour les projets de développement et transfert,
  •   Ainsi que l'accueil au sein des projets du centre d'étudiants en master.

     Universités partenaires : Universidad de Chile, Pontifica Universidad Catolica de Chile, Universidad Tecnica Federico Santa Maria, Pontificia Universidad Catolica de Valparaiso, Universidad de Valparaiso, Universidad Adolfo Ibañez, Universidad Diego Portales, Universidad de la Frontera, Universidad de Concepcion.

Focus sur le projet ALMA-Inria

Inria et ALMA (Atacama Large Millimeter / submillimeter Array) conçoivent ensemble, avec la participation du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), les interfaces homme-machine de contrôle du radio-télescope révolutionnaire en phase de construction dans le désert d’Atacama, au nord du Chili.

Situé sur le plateau de Chajnantor, à 5000 mètres d'altitude, l'observatoire donnera la possibilité aux chercheurs et astronomes d’étudier divers phénomènes à l’origine de la formation de l’univers. Une fois achevé, il constituera le plus important observatoire astronomique au monde, avec 66 antennes de haute précision. Cet ambitieux projet international  est le fruit d’un partenariat entre différents pays d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie, en collaboration avec le Chili.

 Emmanuel Pietriga, chercheur Inria au sein de l’équipe In Situ, et ALMA collaborent depuis 2 ans sur la conception et le développement des interfaces de contrôle du télescope. La complexité de ce télescope nécessite en effet l'utilisation de technologies avancées de visualisation interactive de masses de données.

    À propos d'Inria

Créé en 1967, Inria est le seul institut public de recherche français entièrement dédié aux sciences du numérique. A l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs d’Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée. Ils se consacrent à des problèmes concrets, collaborent avec les acteurs de la recherche publique et privée en France et à l’étranger, et transfèrent le fruit de leurs travaux vers les entreprises innovantes. Les chercheurs des équipes Inria ont publié plus de 4800 articles en 2010. Ils sont à l'origine de plus de 270 brevets actifs et de 105 start-ups. Le budget d'Inria s’élevait en 2010 à 252,5 millions d'euros dont 26% de ressources propres. 

Mots-clés : International Chili

Haut de page

Suivez Inria