Sites Inria

Partenariat

Laurence Goussu - 5/12/2018

FOSSID et Software Heritage annoncent la signature d’un accord pour la création du 1er miroir de la plus grande archive mondiale du code source

En juin 2018, l’UNESCO et Software Heritage célébraient ensemble une nouvelle étape capitale : ouvrir les portes de la plus grande archive jamais constituée et rendre consultable par tous le code source de dizaines de millions de logiciels préservés, réaffirmant ainsi la dimension de bien commun du logiciel libre.A l’occasion de Paris Open Source Summit, c’est l’annonce d’un nouveau partenariat, cette fois avec FOSSID, pour créer le premier miroir indépendant de la plus grande archive de code source au monde.

Software Heritage au service de la société, de la science et de l’industrie

Software Heritage a pour mission de collecter, organiser, préserver, et rendre accessible à tous le code source de tous les logiciels disponibles. En construisant une archive universelle et pérenne du logiciel, Software Heritage a pour objectif de mettre en place une infrastructure essentielle au service de la société, de la science et de l’industrie. L’enjeu n’est pas seulement de préserver les anciens codes sources, mais d’aider les développeurs de nouveaux projets logiciels à trouver, réutiliser, référencer et archiver les nouveaux codes sources.
Aujourd'hui, Software Heritage contient plus de 86 millions de projets logiciels, avec plus de cinq milliards de fichiers sources uniques, ainsi que tout l’historique de leur développement, ce qui en fait déjà l’archive de codes sources la plus importante de la planète. Il est donc crucial de sécuriser cette archive unique au monde. Pour cela, Software Heritage construit une infrastructure distribuée, avec des partenaires internationaux, de manière à garantir la robustesse et la disponibilité de l’archive.

Avec FOSSID, protéger notre patrimoine numérique pour l’avenir

Grâce à la création d’un miroir indépendant en dehors de l'hébergement initial au sein d’Inria, FOSSID pose aujourd’hui la première pierre de l’infrastructure qui permettra de sécuriser l'archive sur le long terme. Comme le souligne Roberto Di Cosmo , fondateur et directeur de Software Heritage, «notre objectif est de structurer et de préserver les connaissances et de permettre un accès continu à l'information numérique . FOSSID partage cette vision : en devenant le premier miroir indépendant de nos archives, il nous aide à assurer l'archivage à long terme et l'accès au code source des logiciels, qui est une partie importante du patrimoine scientifique, technique et culturel de l'humanité, et un tremplin pour la reproductibilité scientifique ».

« Nous aidons les entreprises à tirer le meilleur parti de leurs logiciels libres et open source et à atteindre une efficacité maximale, en rendant les logiciels mieux traçables, avec la possibilité de connaître les contraintes de licence et d'utilisation, de suivre les vulnérabilités de sécurité et de faciliter à la découverte des codes antérieurs », explique Oskar Swirtun , CEO de FOSSID. « Il est dans l'intérêt de l'ensemble de l'industrie que nous collaborions avec Software Heritage pour aider à préserver et rendre accessible tout le code source des logiciels qui est au cœur de la révolution numérique ».

Mots-clés : Fossid Logiciel libre Software heritage

Haut de page

Suivez Inria