Sites Inria

Conférence

15/11/2013

fOSSa 2013, la libre circulation de la connaissance comme moteur de la recherche et de l'innovation ?

Inria, institut public de recherche en sciences du numérique, organise avec EuraTechnologies, pôle d'excellence économique dédié aux TIC, et la Fing, Fondation Internet Nouvelle Génération, la 5e édition de la Free Open Source Software Academia Conference (fOSSa) à Lille les 20, 21 et 22 novembre 2013.

Trois jours de conférences, débats, et rencontres participatives en présence d’experts internationaux , qui replacent l'open source à la croisée de l'industrie et de la recherche. 

Le principe de la libre circulation de la connaissance à l’origine de la science moderne et popularisé par le logiciel open source, investit aujourd’hui de nouveaux domaines comme l’enseignement, l’art ou le journalisme. Un rendez-vous pour aborder les futures technologies et leur impact sur la société, et découvrir les tendances et potentiels des modèles économiques issus du logiciel libre. La première demi-journée sera consacrée à un carrefour de l’innovation, spécialement dédié aux industriels.

« fOSSa est avant tout un laboratoire d’idées autour du numérique et du logiciel libre, industriels, chercheurs, utilisateurs viennent pour faire le point sur ce qui se passe au niveau mondial, et découvrir des tendances de demain. C’est une manifestation à part, où seront entre autres présentées la voiture Wikispeed, première voiture open source ou encore la dernière génération d’imprimantes 3D » déclare Stéphane Ribas, organisateur de l’évènement.

Des intervenants de tous horizons pour cette édition européenne – en langue anglaise – qui sera parrainée par Robert Viseur, expert en management de l’innovation, open source et technologies web en Belgique.

Programme 

20 novembre : un écosystème au carrefour de l’innovation

Parcours de visite

–   Plusieurs démonstrations des équipes de recherche Inria, sur le plateau Inria dont la vocation est de favoriser les interactions entre les chercheurs et les industriels.

–   Visite de la « Smart Home » par le CITC-EuraRFID (Centre d’Innovation des Technologies sans Contact). Une immersion totale dans la maison de demain sur 50 mètres carrés. Au travers de cette visite, une découverte des usages de l’Internet des objets dans un habitat design, adapté et modulaire. Ou comment répondre aux besoins essentiels de l’homme, autonomie, simplicité d’usage, gestion responsable de l’énergie...

–   Un espace dédié aux applications Smart Cities avec 4 starts-up issues de l’écosystème d’EuraTechnologies :

Cette société a créé une plateforme en ligne d'applications partagées qui offrent des services aux locataires d’habitation à partir d'informations recueillies dans leur logement. Ils peuvent suivre, comprendre et anticiper leur consommation énergétique.

  • Taktus : Les interfaces hommes machines

Agence interactive qui développe des applications pour les interfaces utilisateur tactiles et de nouvelles interfaces homme-machine (ordinateurs tablettes, tables multitouch…)

Cette société offre trois solutions : un studio qui permet la production en image 3D, une solution interactive pour visiter une production architecturale en réalité augmentée, et une application permettant de gérer à distance et en temps réel une infrastructure réseau.

  • Effigénie : la performance énergétique des bâtiments

Cette société a développé des solutions clef en main dédiées aux bâtiments tertiaires, industriels et collectifs visant à maîtriser et à optimiser leur performance énergétique. 
Accessibles à distance depuis tout navigateur Web, ces solutions associent confort de l'occupant et économies d'énergie et permettent de gérer efficacement un parc immobilier. Les économies générées sont immédiates et pérennes grâce à l'ajustement automatique et quotidien du pilotage des équipements. 
Le portail de gestion énergétique apporte une réponse simple et globale de suivi et de pilotage de l'énergie. 


Débat : Quelle est la place de la recherche dans les nouveaux lieux et écosystèmes locaux d'innovation ?

Un débat animé par Jacques-François Marchandise, directeur de la recherche et de la prospective de la Fing, avec David Simplot-Ryl, directeur du centre de recherche Inria Lille - Nord Europe, Raouti Chehih, directeur d'EuraTechnologies, François Letellier, directeur du projet CERVIN (Centre de ressource sur l’innovation numérique), de Frédérique Grigolato, fondatrice et dirigeante de Clic and Walk et de Yohan Duriaux, concepteur de tiers lieux et médiateur numérique.

Carrefour des Possibles (6 minutes of Serendipity) de la Fing spécial fOSSa 

Des projets innovants dans un monde ouvert : présentation de scénarios innovants et networking. Des porteurs de projets français et internationaux viennent exposer des usages numériques mobilisant le logiciel libre.

21 et 22 novembre : Bureau des tendances et workshops 

  • La première journée abordera l’ « Open culture » et s’articulera autour des thématiques de l’éducation « Open Education, de l’art « Open Art », de la surabondance de données « Flow computing », et du journalisme « Open Journalism & Open Intelligence ».
  • La seconde journée s’attachera aux nouveaux modèles économiques issus du logiciel libre et aux qualités des écosystèmes qui les favorisent.

Mots-clés : Fossa 2013 Fossa Logiciel libre Conférence Open source Recherche et innovation

Haut de page

Suivez Inria