Sites Inria

Sécurité des séniors

Laurence Goussu - 30/09/2015

Premiers résultats d'une étude sur DomAssist, plate-forme d'assistance pour seniors

DomAssist © Fotolia - Andrey Popov

DomAssist, issue de huit années de recherche effectuées par une équipe multidisciplinaire en informatique, psychologie du vieillissement et ergonomie, est la première plate-forme d’assistance domiciliaire pour seniors. Au-delà des innovations technologiques et organisationnelles portées par DomAssist, les chercheurs se devaient de confronter leur plate-forme à la réalité quotidienne des utilisateurs.

Inria dévoile les résultats très positifs de cette première étude clinique d’une plate-forme d’assistance domiciliaire. 93,3% des personnes âgées impliquées dans l’étude ont jugé satisfaisante à très satisfaisante la qualité ergonomique de la solution, avec un sentiment de sécurité renforcé (100%).

Une technologie conçue à partir d’une étude approfondie des besoins des seniors

Pour concevoir cette plate-forme, l’équipe a réalisé une analyse à grande échelle des besoins des seniors. Elle a ainsi défini trois domaines clés du maintien à domicile :

  • le lien social (service de courriels simplifiés, application d’appel en visioconférence, applications de loisirs personnalisées …) ;
  • le soutien aux activités du quotidien (surveillance de la réalisation d’activités, rappel de rendez-vous, bilan des activités réalisées dans la journée …) ;
  • la protection de la personne et du domicile (disposition d’un chemin lumineux, alerte à un aidant en cas de situation inhabituelle ou préoccupante …).

Pour répondre à la variabilité et l’évolutivité des besoins des seniors, DomAssist propose un catalogue en ligne d’applications permettant de personnaliser l’assistance numérique à l’instar du modèle de nos téléphones intelligents.

Une coconstruction avec les acteurs du domaine de l’assistance aux seniors

Outre l’analyse de besoins sur laquelle elle s’appuie, DomAssist met en œuvre un modèle d’assistance numérique élaboré en partenariat avec les acteurs locaux (conseil régional d’Aquitaine, conseil départemental de Gironde, Cluster Tic Santé…) et les professionnels de terrain (Carsat, centres communaux d’action sociale, …). Avec l’appui de la chambre de métiers et de l’artisanat, un réseau d’artisans a été formé au dispositif DomAssist afin d’assurer son installation et de maintenir le lien avec les bénéficiaires. Au-delà de leur soutien financier, les partenaires de DomAssist ont participé à la construction de services d’assistance innovants.
Cette plate-forme a été conçue et développée par une équipe multidisciplinaire composée de chercheurs et de spécialistes en informatique, psychologie du vieillissement et ergonomie. Car au-delà de la technologie, il était crucial de s’assurer de l’adéquation avec les besoins des seniors et de leur appropriation de cette solution.

Les bénéfices de DomAssist mesurés par une étude scientifique

Cette étude, débutée en septembre 2014 et dont les résultats complets seront connus en décembre 2015, s’effectue auprès de 48 seniors âgés en moyenne de 80 ans et vivant seuls à leur domicile. Elle a déjà donné lieu à des publications scientifiques internationales démontrant l’utilité, l’utilisabilité et l’acceptabilité de DomAssist. En outre, les chercheurs mesurent les bénéfices de DomAssist pour le senior en termes d’autonomie domiciliaire et de santé (psychosociale et cognitive).
L’analyse des premières données collectées sur ces dimensions est très prometteuse et conforte l’idée que DomAssist est efficace pour soutenir l’autonomie domiciliaire et améliorer le bien-être à domicile des personnes âgées.
En effet, les participants utilisent dès le début efficacement les services jusqu’à atteindre une utilisation experte (réponse quasi–automatique et sans erreur) à 4,5 mois. Et 93,30% ont jugé satisfaisante à très satisfaisante la qualité ergonomique de la solution et ont aussi perçu les services comme utiles, plaisants, attrayants, non stigmatisant socialement et renforçant leur sentiment de sécurité (100%).

Aussi, comparé au groupe contrôle non équipé de la solution, les participants équipés perçoivent comme significativement augmentées leur autonomie quotidienne ainsi que leurs capacités à s’adapter et à contrôler leur environnement.
Enfin, et après plus de neuf mois d’utilisation pour les premiers déploiements, les participants et leurs aidants sont unanimes dans leur désir de conserver DomAssist à l’issue de l’étude.

Par cette étude, l’équipe de recherche souhaite promouvoir un cadre scientifique pour l’évaluation des bénéfices des technologies d’assistance à la personne. Une telle approche permettra d’étayer les allégations de santé associées à ces technologies pour apporter des garanties à leurs utilisateurs et futurs prescripteurs.

Vers un projet d’envergure et un transfert technologique

Le succès de DomAssist crée une forte dynamique chez les chercheurs et les partenaires du projet pour passer à l’étape supérieure en réalisant un déploiement de grande taille de la plate-forme. Les objectifs d’un tel déploiement sont multiples. D’un point de vue informatique, il permet d’éprouver la technologie et de définir des outils capables de gérer un grand nombre d’utilisateurs. D’un point de vue psychologie du vieillissement, il ouvre une nouvelle voie permettant une étude populationnelle sur l’impact d’une plate-forme d’assistance à la personne, à l’instar des études de santé.
Ce nouveau projet, baptisé DomAssist500, concernera 1000 participants sur l’Aquitaine : 500 seniors équipés et 500 seniors non équipés. Le territoire Sud-Gironde qui s’est fortement mobilisé sur la première phase de l’expérimentation sera le premier sur lequel sera déployé DomAssist 500.
Ce projet ambitieux est soutenu et financé par le conseil régional d’Aquitaine, le conseil départemental de la Gironde, l’agglomération du Grand Périgueux, ainsi que la Carsat Aquitaine, l’agence régionale de santé d’Aquitaine et la chambre de métiers et de l’artisanat. Le projet DomAssist 500 sera mené en partenariat avec l’institut de santé publique d’épidémiologie et de développement (ISPED). D’autres acteurs majeurs étudient actuellement leur participation au projet ; c’est par exemple le cas des filiales du groupe ALIANCE Territoires (Logévie et LOGEA, Domofrance, Clairisenne et le Foyer de la Gironde, IGC, SACICAP), spécialisées dans le logement social, et de la ville de Bordeaux.

Enfin, l’histoire ne s’arrête pas là, l’objectif est aussi de pouvoir proposer un modèle économique viable pourvoyeur d’emplois et de mieux-être dans la région. Un tel projet pose le socle solide pour la création d’une start-up, capable de transformer DomAssist en une solution industrielle et pérenne.

Mots-clés : Santé à domicile Appartement intelligent Sénior Personnes agées DomAssist HomeAttendant

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !