Sites Inria

English version

Innovation

MD - 7/03/2013

Inria annonce la création d’InSimo, entreprise innovante dans le domaine des logiciels pour la simulation médicale

InSimo, éditeur de logiciels pour la simulation médicale, propose une plateforme logicielle, développée entre autres par Inria (Institut de recherche en sciences du numérique) qui permet d’introduire une nouvelle génération de simulateurs médicaux sur le marché, plus précis et plus rapides à développer. Ces simulateurs, permettront d’étendre les champs d’applications pour répondre aux nouveaux besoins d’aide à la planification et à la réalisation d’opérations chirurgicales de plus en plus complexes.

La simulation, essentielle pour la formation des praticiens

A l’instar des simulateurs de vols dans l’aéronautique ou des simulateurs de navigation maritime, la simulation en santé consiste à "reproduire expérimentalement des conditions réelles" pour permettre un entraînement sans risque des professionnels de santé. La formation par les méthodes de simulation dans le domaine de la santé est aujourd'hui largement répandue. Elle concerne aussi bien la formation initiale que le développement professionnel continu. Elle est multidisciplinaire et multiprofessionnelle.

Un rapport récent de la Haute Autorité de Santé favorise le recours à la simulation. Parmi les préconisations : le recours massif à la simulation dans la formation, et à terme, l’interdiction de pratiquer une opération pour la première fois sur un patient.

InSimo, une société au service des chirurgiens

InSimo édite des logiciels de modélisation biomécanique capables de reproduire de manière réaliste et interactive le comportement des organes et des gestes chirurgicaux. Des simulateurs pour l’apprentissage de la chirurgie existent aujourd'hui mais ils restent peu utilisés par manque de réalisme. InSimo a pour objectif d’augmenter significativement ce réalisme et donc l'utilité des simulateurs.
« Il y a plus de 10 ans, Inria inscrivait la santé comme un axe stratégique du développement de ses activités de recherche et d’innovation : je me réjouis à l’idée que la création d’InSimo soit une conséquence de ces choix ! C’est en partenariat avec la recherche médicale de pointe que les sciences du numérique ont permis d'envisager de nouvelles pratiques médicales et de nouvelles modalités d'apprentissage du geste chirurgical », déclare Michel Cosnard, Président directeur-général d’Inria.

Une entreprise bi localisée

InSimo est issue de l’équipe-projet Shacra, commune entre Inria et l’université Lille1.* La société a été créée à Strasbourg pour s’inscrire dans la dynamique de l’Institut Hospitalo-Universitaire dédié à la chirurgie mini-invasive guidée par l’imageInstitut Hospitalo-Universitaire dédié à la chirurgie mini-invasive guidée par l’image. Cette implantation permet à InSimo d’être au cœur d’un cluster d’excellence, en contact étroit avec les chirurgiens pour répondre plus précisément à leurs besoins.
« L’IHU de Strasbourg a fait de la simulation médicale un de ses principaux axes de recherche. Nous collaborons étroitement avec Inria pour développer à Strasbourg un pôle d’excellence sur les thématiques de la simulation et de la réalité augmentée pour la chirurgie. Ce n’est pas un hasard si InSimo est la première start-up créée au sein de l’IHU » déclare le professeur Jacques Marescaux, Directeur Général de l’IHU Strasbourg et Président de l’IRCAD.
L’équipe d’InSimo, basée à Strasbourg, est constituée de Pierre-Jean Bensoussan, de Juan Pablo de la Plata Alcalde et de Jérémie Allard, avec le soutien de Stéphane Cotin et Christian Duriez (Centre Inria Lille – Nord Europe). La présidence est assurée par Jérémie Allard. L’entreprise a pour objectif de doubler ses effectifs pour atteindre 10 salariés fin 2013. Ces effectifs supplémentaires viseront à réaliser des premiers projets de simulateurs et poursuivre le travail de R&D autour de la plateforme.

Sofa, au cœur du dispositif

InSimo valorise des technologies nouvelles, fruits de 8 ans de recherches multidisciplinaires au sein d’Inria autour du moteur de simulation Sofa. Sofa est une plate-forme de recherche et développement dédiée aux simulations physiques interactives, et en particulier à la simulation médicale. Sofa, développé en logiciel libre, est aujourd’hui utilisé par d’autres équipes de recherche au sein de l’institut et par des entreprises comme Siemens, Digital Trainers, Belcurves.

Un premier projet ambitieux pour un simulateur en ophtalmologie

Un prototype de simulateur pour l’apprentissage de l’opération de la cataracte a été développé par les chercheurs de l’équipe Shacra à Lille, en synergie avec des médecins des CHU de Lille et de Strasbourg, et avec le support technique et financier d’HelpMeSee. Ce prototype est développé avec un dispositif à retour d’effort permettant de « sentir » la résistance des tissus lors de l’opération, et un rendu 3D pour une meilleure immersion du praticien. Par rapport aux simulateurs existants, sa spécificité est de reposer sur une modélisation biomécanique de l’œil très réaliste grâce aux technologies d’InSimo.
HelpMeSee mène une campagne mondiale pour redonner la vue aux millions de personnes rendues aveugles par la cataracte dans les pays en développement. Il existe une méthode chirurgicale rapide et peu couteuse appelée Manual Small Incision Cataract Surgery (MSICS). Pour couvrir la demande mondiale, il faudrait former 30 000 chirurgiens. HelpMeSee développe un cursus de formation et un simulateur chirurgical en réalité virtuelle basé sur le modèle des simulateurs de vol. Le fondateur d’HelpMeSee Al Ueltschi était un pionnier de la sécurité dans l’aviation et l’utilisation de simulateurs pour l’entraînement des pilotes.
Après un processus de mise en concurrence avec d’autres solutions, HelpMeSee a choisi InSimo intégré à consortium international pour développer et fabriquer le simulateur complet, en se basant sur la qualité de sa technologie et de son équipe.

James Ueltschi, Chairman et co-fondateur d’HelpMeSee, a indiqué « Nous avons prouvé avec FlightSafety International que des simulateurs peuvent servir à l’apprentissage de milliers de pilotes chaque année. Nous avons la conviction que nous pouvons proposer ce même principe aux chirurgiens pour les opérations de la  cataracte. Nous sommes confiants que nous pourrons résoudre ce problème. »
InSimo s’est associé avec SenseGraphics, une société suèdoise, pour développer le logiciel du simulateur. Tommy Forsell, CEO de SenseGraphics, a déclaré « SenseGraphics est ravie de  la collaboration avec InSimo. L’expertise d’InSimo est précieuse dans le cadre du  projet avec HelpMeSee. Ce projet n’est que le premier d’une longue collaboration entre Insimo et SenseGraphics. »

Une stratégie basée sur les partenariats

InSimo a déjà démontré son positionnement et sa technologie par sa réussite au concours OSEO/MESR Emergence 2012, ou le projet était l’un des trois lauréats nationaux. L’intérêt de la stratégie basée sur des partenariats se confirme maintenant par l’obtention de premiers contrats importants. Si l’entreprise est déjà bien développée autour de certaines pratiques, l’objectif est de pouvoir s’adapter à tous les types d’opérations.
« InSimo se veut comme un fournisseur horizontal, nous ne travaillons pas sur un seul simulateur, nous sommes à même de répondre aux besoins de tous les praticiens, par exemple, nous participons au développement de simulateurs pour la laparoscopie et l’arthroscopie », déclare Jérémie Allard, Président d’InSimo.

* au sein de l'UMR 8022 CNRS-Lille1-Lille 3-Inria, LIFL

À propos d’Inria

Créé en 1967, Inria est le seul institut public de recherche entièrement dédié aux sciences du numérique. A l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs des équipes Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée. Ils se consacrent à des problèmes concrets, collaborent avec les acteurs de la recherche publique et privée en France et à l’étranger, et transfèrent le fruit de leurs travaux vers les entreprises innovantes. Les chercheurs des équipes Inria ont publié plus de 4400 articles de référence en 2012. Ils sont à l'origine de plus de 270 brevets actifs et de 105 start-ups. Le budget primitif d'Inria s’élevait en 2012 à 229 millions d'euros dont plus 26% de ressources propres.

À propos de l’IHU Strasbourg

Créé en 2011, l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) de Strasbourg est spécialisé dans la chirurgie hybride, aux frontières de la laparoscopie, de la radiologie et de l’endoscopie, avec une quadruple mission d’activité de soins, de recherche et développement, de formation et de transfert de technologie. Portés par des fondateurs soudés autour d’une vision commune de l’innovation, parmi lesquels l’IRCAD et Inria, l’IHU Strasbourg a l’ambition de contribuer significativement à l’avènement d’une véritable filière française dans le domaine des technologies médicales, en renforçant les liens industriels, en soutenant le développement de PME et en favorisant la création de nouvelles entreprises.

Mots-clés : Santé Recherche Innovation Start-up Lille SHACRA

Haut de page

Suivez Inria