Sites Inria

Start-up

Laurence Goussu (*) - 18/09/2017

CentraleSupélec et la SATT Paris-Saclay : signature d’une convention de maturation dans le cadre du projet TheraPanacea

Olivier Gicquel, directeur de la recherche de CentraleSupélec1 et Xavier Apolinarski, président de la SATT Paris-Saclay ont signé ce lundi 18 septembre 2017 une convention de maturation dans le cadre du projet TheraPanacea . Ce projet a pour but de créer une solution informatique améliorant la prise en charge des patients atteints d’un cancer grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle en radiothérapie.

Le projet TheraPanacea a été sélectionné par la SATT Paris-Saclay en décembre 2016. Cet accompagnement à la valorisation par la maturation de projet a permis aux équipes de recherche du laboratoire CVN (Centre de vision numérique) de CentraleSupélec et d’Inria d’obtenir une dotation de 495 000 € pour le développement des premiers modules logiciels.
L’outil de planification et de dosimétrie développé durant le projet fera appel à des modèles mathématiques sophistiqués développés par l’équipe du professeur Paragios au sein du laboratoire CVN. Le but est d’apporter une rupture technologique permettant d’améliorer l’efficacité et la précision des radiothérapies, de diminuer les effets secondaires et d’augmenter le nombre de patients traités à ressource constante.
La technologie sera transférée à la start-up TheraPanacea , créée en mars 2017 par le professeur Paragios, pour une commercialisation dès 2018 auprès des services de cancérologie et radiothérapie.
La radiothérapie est l'un des trois piliers thérapeutiques permettant de lutter contre le cancer et est utilisée seule ou en complément d'autres traitements pour 60% des patients soignés.

Mots-clés : Therapanacea Radiotherapie Start-up Cancérologie Oncologie

Haut de page

Suivez Inria