Sites Inria

English version

TERATEC 2017

Inria au forum TERATEC 2017

Teratec 2017

Comme chaque année, Inria sera présent au forum TERATEC qui se tiendra sur le campus de l’École polytechnique les 27 et 28 juin prochains. Des chercheurs de l’institut présenteront des technologies innovantes et participeront à des ateliers techniques et applicatifs sur des technologies émergentes dans les domaines de la simulation numérique, du HPC et du Big Data.

  • Date : 27/06/2017 au 28/06/2017
  • Lieu : campus de l'école polytechnique

Inria présentera sur le stand 19 de l’espace exposition du forum une sélection de ses technologies en lien avec ces domaines.

  • Simgrid : outil destiné à la simulation d'applications parallèles permettant de détecter les sources d'anomalies, de prévoir les temps de résolution d'applications distribuées critiques, ou encore de gérer des problèmes de dimensionnement d'architectures hard/soft.
  • MUMPS : solveur de référence pour les systèmes linéaires creux issus du monde de la simulation numérique, alliant parallélisme et grande capacité de traitement, tout en limitant les temps de résolution et l’utilisation de ressources de calcul.
  • StarPU : environnement de programmation pour l'exploitation efficace d'architectures parallèles permettant aux programmeurs de se concentrer sur leurs algorithmes grâce à une utilisation performante des différents processeurs/accélérateurs et à la minimisation des mouvements de données.

De plus, des ateliers sur les technologies émergentes et sur les nouveaux secteurs d’application du HPC et du Big Data seront organisés le mercredi 28 juin. L’occasion de rencontrer Olivier Coulaud et Luc Giraud, respectivement chercheur et responsable de l'équipe HIEPACS du centre de recherche Inria Bordeaux – Sud-Ouest :

La découverte de nouveaux matériaux ou de nouveaux arrangements de matériaux est un des enjeux majeurs de la recherche industrielle. Même si plusieurs centaines de milliers de matériaux sont "connus", la connaissance de leurs propriétés est largement lacunaire, pour ne pas dire inexistante concernant leurs assemblages, aux échelles microscopique ou mésoscopique.

Olivier Coulaud y abordera la technologie OptiDis avec la présentation suivante : "Une plate-forme MPI/OpenMP pour les simulations à grande échelle des dynamiques de dislocation"

 Dans cette présentation deux aspects critiques pour le passage à l'échelle seront examinés :

  • l'interaction entre l'algorithmique pour accroître les performances informatiques (réduction des communications/synchronisations) et le numérique pour garantir la qualité de la solution ;
  • la sensibilité auxbit-flipsdans des noyaux de calcul et la robustesse de possibles critères numériques pour les détecter.

Ces différents aspects seront illustrés sur la méthode du gradient conjugué, algorithme numérique intensivement exploité dans de nombreux codes de simulation.

Luc Giraud, responsable de l’équipe-projet HIEPACS, s’intéresse avec son équipe au passage à l'échelle de simulations numériques en se focalisant plus particulièrement sur l'algèbre linéaire. Il présentera lors de l’atelier le sujet suivant :"A few challenges revisited at scale: communication/synchronization hidden, attainable accuracy and rubustness to soft errors in the conjugate gradient method".

Enfin, cette année Inria est de nouveau partenaire du Café Européen de la Recherche qui sera consacré aux projets et initiatives de recherche européens dans les domaines de la simulation numérique, du HPC et du Big Data.

Mots-clés : Simulation numérique Big data Simgrid HPC StarPu Teratec MUMPS HIEPACS

Haut de page

Suivez Inria