Sites Inria

English version

Digiscope

DirCom - 11/09/2014

La Maison de la Simulation inaugure un mur d’images très haute résolution

© D.Touzeau/CEA, 2014

La Maison de la simulation est un laboratoire créé en 2011, sur le site de Saclay. Elle met en service en septembre  un mur d'images acquis dans le cadre du projet Digiscope. Il a été inauguré officiellement le 15 septembre.

Avec le déploiement d’une infrastructure matérielle pour le calcul intensif, aussi bien au niveau national avec Genci qu’au niveau européen dans le cadre de l’infrastructure de recherche Prace , les chercheurs ont maintenant accès à un parc de supercalculateurs de classe mondiale. De tels supercalculateurs devraient rendre possible des avancées majeures dans les différents domaines scientifiques mais aussi au bénéfice de la compétitivité industrielle.

Atteindre ces objectifs impose de disposer d’applications conçues et optimisées pour une exécution des calculs en parallèles. De plus, la compréhension des masses de données produites par les grandes simulations nécessite des outils de post-traitement et de visualisation adaptés. La complexité des architectures de systèmes de la classe Petaflops et celles des systèmes physiques à simuler représentent de grands défis. Seules des équipes pluridisciplinaires comptant des informaticiens spécialisés dans le calcul intensif (HPC ), des spécialistes du traitement numérique et des experts des domaines scientifiques visés peuvent les relever.

Pour héberger de telles équipes, Inria, le CEA, le CNRS et les universités de Paris-Sud et de Versailles-St Quentin ont créé un laboratoire commun de service et de recherche baptisé ‘Maison de la simulation ’.

Ce laboratoire répond à 4 grands objectifs :

  1. favoriser l'émergence en France d'une communauté du calcul intensif ;
  2. favoriser l'utilisation efficace des infrastructures de calcul par les chercheurs français ;
  3. préparer les utilisateurs et adapter les logiciels pour les futures machines ;
  4. développer de fortes synergies entre ingénieurs et chercheurs de plusieurs disciplines. Ces initiatives visent les utilisateurs actuels des centres de calcul actuels, ainsi que ceux qui projettent d’y accéder pour les besoins de leur recherche.

La Maison de la simulation bénéficie de deux implantations physiques : des bureaux et une salle de formation, ainsi que son mur d’images Digiscope sont situés au sein du bâtiment Digiteo Labs, près du CEA Saclay, tandis que son cluster de calcul et d’autres bureaux sont localisés à quelques kilomètres de distance, à l’Idris (CNRS), sur le plateau du Moulon.

Digiteo Implanté à DigiteoSaclay dans le cadre du projet Digiscope, le mur d’image de la Maison de la simulation offre à la communauté scientifique une très haute résolution de 33 millions de pixels - D.Touzeau/CEA, 2014

Le Mur d’images en chiffres

Le mur d’image de la Maison de la simulation est installé dans le bâtiment Digitéo/Saclay. Il a été choisi après une longue analyse des différentes technologies disponibles menée dans le cadre du groupe technique de Digiscope.

Ce mur est composé de 16 (4x4) cubes Barco OLS521. Ces cubes permettent un affichage stéréoscopique et ont des bords très fins (moins de 0.8mm). La résolution globale du mur est de 33 millions de pixels , ce qui en fait l’un des murs les plus résolus disponibles pour la communauté scientifique. Barco fournit également l’ensemble du système de contrôle vidéo. Ce mur d’image est couplé à un cluster de calcul permettant de traiter d’importants volumes de données. Ce cluster comporte notamment un nœud maître avec 64 cœurs de calcul, 2To de mémoire et un carte graphique Nvidia K5000 ainsi que quatre nœuds de rendus avec chacun 128 Go de mémoire, 12 cœurs et une carte K5000.

D.Touzeau/CEA, 2014

Cet équipement est entièrement opéré par la Maison de la simulation mais c’est une plateforme unique d’analyse de données ouverte à l’ensemble de la communauté scientifique. Un système de télé-présence permettra, dans un avenir proche, de relier le mur d’image de la Maison de la simulation aux autres plateformes de visualisation du projet Digiscope, dans le but de développer des méthodes de travail collaboratif à distance.

La Maison de la Simulation compte 4 enseignants-chercheurs à temps partiel, 8 ingénieurs et chercheurs ; 19 post-docs et doctorants. Ce laboratoire est l’un des 6 centres « Prace Advanced Training Center » (Pact) en Europe. Il participe aux Equipex ‘Digiscope’ et ‘Equip@meso’.

Mots-clés : Maison de la simulation Digiscope HPC Equipex

Haut de page

Suivez Inria