Sites Inria

Innovation

DCom (*) - 23/09/2019

Inria crée le Startup Studio

Logo Startup Studio

L’institut lance Inria Startup Studio , un dispositif dédié à toutes les startups Deeptech numériques et annonce l’arrivée à sa tête de deux professionnels de l’entrepreneuriat technologique : Sophie Pellat et Hervé Lebret.

L’impact de son activité sur le tissu économique et industriel français est une préoccupation majeure pour Inria : durant les 30 dernières années, l’institut a acquis une compétence unique dans le soutien et l’accompagnement des projets de startups technologiques, avec la création et l’accompagnement de plus de 170 startups, qu’elles soient ou non issues de l’institut, à travers la création des fonds d’amorçage puis d’ultra-amorçage technologique (I-Source, IT-Translation ) et ses dispositifs internes d’accompagnement. Aujourd’hui, Inria souhaite passer à l’échelle avec l’ambition de soutenir, d’ici 2023, l’accompagnement de plus de 100 projets de startups Deeptech numériques par an. Au cœur de ce dispositif, la création du Inria Startup Studio pour le codesign des projets entrepreneuriaux adossés à la recherche publique dans le numérique, un dispositif ancré dans les grands campus universitaires de recherche sur lesquels Inria est présent.

Cette action s’inscrit dans le partenariat entre Bpifrance et Inria annoncé le 5 juillet 2019, dans le cadre plus large du Plan Deeptech lancé en janvier 2019 par Bpifrance pour faire émerger et grandir des startups Deeptech issues des laboratoires de recherche. Inria vient par ailleurs d’être labellisé French Tech Seed .

Un dispositif innovant

Inria Startup Studio repose sur un dispositif global et de bout en bout pour soutenir les projets de création de startups Deeptech , notamment ceux portés par des jeunes qui rejoignent l’institut ou ses partenaires académiques de la recherche publique pour enrichir leur parcours scientifique en amont d’un projet entrepreneurial (doctorants, postdocs, ingénieurs, stagiaires) ou ceux portés par des entrepreneurs en résidence.

Il tire parti de l’apprentissage et des acquis des 30 dernières années.

Il articule une logique de centre de compétences national spécialisé dans le lancement des startups Deeptech numériques et un accompagnement de proximité, ancré dans les écosystèmes locaux, en cohérence avec tous les acteurs du transfert et de l’innovation (accélérateurs, incubateurs, …). Ouvert aux partenaires académiques d’Inria (universités et organismes de recherche), il s’inscrit dans l’évolution de la politique de site d’Inria, au service du développement des grands campus universitaires de recherche.

Ce dispositif s’inscrit dans un contexte marqué par la reconnaissance des particularités de la Deeptech en général et de la Deeptech numérique en particulier, avec le rôle clé du logiciel.

Il illustre également la reconnaissance du « projet de startup » comme vecteur de transfert privilégié des résultats de la recherche dans le numérique vers le monde économique.

Au service de la Deeptech

Ce dispositif de codesign des projets entrepreneuriaux, héritier des compétences et du savoir-faire d’IT-Translation en la matière, s’appuie notamment sur des équipes formées dans chaque centre de recherche Inria. Il se caractérise par un mode de fonctionnement innovant, pour remettre les (futurs) entrepreneurs au centre des préoccupations, des contacts, des méthodes de travail, de l’organisation et du fonctionnement.

Il a notamment pour objectifs :

  • d’attirer vers Inria et ses partenaires les talents entrepreneuriaux ;
  • d’apporter un regard expert sur les opportunités des projets de création de startups ;
  • de mettre en place un processus de sélection intégrant pleinement l’objectif de soutien à la prise de risques afin de soutenir tous les projets prometteurs ou susceptibles de l’être ;
  • de formaliser le cadre du lancement des startups, avec un contrat de projet qui formalisera l’entrée dans le processus d’accélération avec les droits (accompagnement, financement, …) et les devoirs (étapes, engagement, …) tout en précisant les conditions (licences, prise de participation, …) ;
  • de contribuer opérationnellement à l’accompagnement des projets de startups ;
  • de mobiliser la capacité financière requise auprès des parties prenantes d’Inria pour accompagner à terme 100 projets par an (postdocs création d’entreprise, stagiaires entrepreneurs, entrepreneurs en résidence) ;
  • d’étendre son soutien de formation aux jeunes entrepreneurs en faisant appel aux acteurs français de référence comme l’EM Lyon, HEC, ESSEC ou le réseau Kedge

Pour diriger à quatre mains le Startup Studio , ce sont deux grands professionnels de l’entrepreneuriat technologique qui viennent de rejoindre Inria. À eux deux, Sophie Pellat et Hervé Lebret ont permis l'amorçage et le financement d'un nombre important de startups dont beaucoup ont par la suite été rachetées par de grands noms de la tech.

De quoi soutenir l’ambition Deeptech de l’institut et démultiplier l'impact de la recherche Inria !


Et aussi : Sophie Pellat et Hervé Lebret présentent le Startup Studio sur BFMTV

Sophie Pellat, la spécialiste de la Deeptech :

Ingénieure diplômée de l’ENSTA ParisTech en Informatique et analyse des systèmes, et d’un master Entrepreneurs à HEC, Sophie Pellat s’est spécialisée dans l’accompagnement des dirigeants de projets innovants et à fort enjeu après différentes expériences dans des cabinets de conseil comme Gemini Consulting , Altis et Ernst&Young , et la création de sa propre entreprise.

Elle a ainsi participé au lancement de produits innovants puis à la création de startups. En 2006, Sophie Pellat a rejoint Laurent Kott comme directeur du développement chez Inria-Transfert pour mener des coachings stratégiques de spin-off  d’Inria, avant de participer à la création en 2011 puis au développement d’IT-Translation , un fonds d’investissements dédié par Inria aux startups Deeptech numériques. Considéré aujourd’hui comme pionnier, ce fonds d’ultra-amorçage en liant accélération et investissement, a contribué au lancement d’une cinquantaine de startups.

Elle enseigne l’entrepreneuriat technologique à l’ENSTA ParisTech.

 

Hervé Lebret, l'innovation au cœur :

Diplômé de l’École polytechnique et de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace (ENSAE), Hervé Lebret est également titulaire d’un doctorat.

Après avoir débuté sa carrière de chercheur sur des sujets de mathématiques appliquées à l’ONERA , Hervé Lebret a été chargé d’investissement au sein du fonds de capital-risque Index Ventures à Genève et était jusqu’à son arrivée au sein d’Inria directeur du programme d’accélération et de soutien aux startups au sein de l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) . C’est un spécialiste de la culture startup et l’enseignement de l’entrepreneuriat en tant que maître d’enseignement et de recherche au Collège de management des technologies de l’EPFL. Depuis 2009, Hervé Lebret était l’un des premiers membres du Comité de suivi des actions de transfert technologique (CSATT) d’Inria.

Il est également l’auteur d’un ouvrage sur les startups : « Start-up, what we will still learn from Silicon Valley » (www.startup-book.com).

Mots-clés : Innovation Startup Studio Sophie Pellat Hervé Lebret

Galerie vidéo

Haut de page

Suivez Inria