Sites Inria

English version

3D - Partenariat - Transfert

Laurent Rabier - Technoscope - 21/07/2010

Tournage 3D : le rugby crève l’écran !

Tournage 3D

La société française Binocle développe, depuis plus de dix ans, des outils 3D innovants. Ces outils permettent la prise de vues et la post production de films en relief. Cela fait maintenant six ans que Binocle collabore avec l'équipe-projet Inria PRIMA. Ensemble, ils travaillent sur l’amélioration du confort visuel de la 3D, ainsi que sur la maîtrise de la mise en scène du relief.

Interviews croisées de Sergi Pujades et Frédéric Devernay, respectivement directeur du département Recherche & Dévelopement de la société Binocle et membre de l'équipe-projet PRIMA.

Quelles ont été vos avancées majeures en terme de 3D depuis le début de la collaboration Inria/Binocle ?

Sergi Pujades :  Nous travaillons avec l’Inria depuis 2004. A l'issue de cette première collaboration fin 2007, nous avons crée le département Recherche & Dévelopement de Binocle. Aujourd’hui, six permanents travaillent dans ce département, dont trois sont des anciens chercheurs Inria. Cette coopération a conduit au dépôt d'un projet financé par l’agence nationale de la recherche : Stéréocam. Ce projet porte sur les images vidéos en relief. Après ce premier projet, nous avons soumis un deuxième projet commun : 3DLive. Celui-ci, plus ambitieux, met en oeuvre pas moins de huit partenaires et porte sur la chaîne vidéo complète, c‘est à dire de la capture à la diffusion en relief.

Quel est l’objectif du projet commun 3D Live ?

Frédéric Devernay :  C'est un projet centré sur la télévision en relief. L’équipe-projet PRIMA, à laquelle j’appartiens, développe des algorithmes de calcul très performants capables de corriger la vidéo en direct pour des dispositifs de prise de vues 3D. La société Binocle les intègre ensuite à leurs outils de tournage existants. L'objectif de ce projet est de parvenir à limiter la fatigue du téléspectateur. Cette fatigue résulte des changements de plans. Lors d’un match de foot par exemple, des plans de caméra éloignés succèdent fréquemment à des plans très rapprochés. Or, il ne faut pas moins d'une seconde au regard pour s’adapter à ces changements de profondeur de champ. Ainsi, tout reste à faire à ce niveau, car gérer les transitions reste encore un verrou technologique.

Le projet 3D Live permet-il de traiter d’autres aspects de la 3D ?

Frédéric Devernay :  Il traite aussi la facilité d'adaptation multi-support des films 3D. Actuellement, un même programme n’aura pas le même rendu sur un écran de cinéma ou sur une TV 3D de salon. C'est une question de géométrie. Nous cherchons à modifier les caractéristiques de ces films de manière à obtenir le même effet, et ce quelqu’en soit le support. Ce devrait être le cas courant 2011. Le problème de mélanges d'images représente aussi une vraie problématique. Inclure une scène virtuelle dans une image réelle en gérant automatiquement l'effet 3D, tout comme afficher le score d’un match ou des sous-titres d'un film 3D n'est pas évident. L’une des perspectives de 3D Live est donc d’intégrer harmonieusement ces éléments, tout ça en temps réel.

Les technologies que vous avez développées ensemble sont-elles déjà utilisées?

Sergi Pujades :  Oui, depuis plus d’un an. Les outils que nous utilisons intègrent les algorithmes créés pour Stéréocam. Nous les utilisons sur des tournages professionnels et sportifs comme Roland Garros 2009, le Tournoi des VI nations 2010. Nous nous en servons aussi dans le domaine de la santé, lors d’opérations chirurgicales. Suite au développement du projet 3DLive, nous avons pu tester nos prototypes le 4 juillet dernier, à l'occasion de la Super League de rugby à XIII 2010. Et nous recommençons lors de la Biennale de la danse de Lyon, en octobre prochain. Ce sont des essais grandeur nature. Car pour mettre en place ces outils, il faut sortir du labo ! Mais le cinéma est notre coeur de métier. Nous participons en ce moment au premier long-métrage français en 3D : Derrière les Murs.

Mots-clés : Interviews Rugby Equipe PRIMA Binocle 3D

Haut de page

Suivez Inria