Sites Inria

English version

Prix SFR / Medicen / SNITEM

AB - 12/09/2017

Trois start-up Inria finalistes du Prix SFR/Medicen/SNITEM

Lors de la 65e édition des Journées francophones de radiologie, sera remis le prix SFR/Medicen/SNITEM d'aide aux jeunes entreprises innovantes dans le domaine de l'imagerie médicale diagnostique et interventionnelle. Parmi les six lauréats figurent trois start-up Inria.

La Société française de radiologie (SFR), Medicen Paris Région et le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM) souhaitent soutenir l'activité et le développement des start-up innovantes dans le domaine de l'imagerie médicale. Avant l'édition 2017 des journées francophones de radiologie, les six finalistes du prix SFR/Medicen/SNITEM ont été annoncés : trois start-up Inria - InHeart, Therapanacea et Therapixel - font partie des heureux finalistes avec trois autres start-up : Basecamp Vascular, Imageens et Statlife.

InHeart

Déjà lauréate du concours i-LAB 2017 d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes (Bpifrance et ministère de l’Enseignement, de la Recherche et de l’Innovation) et de l’Innovation Journey 2017 d’EIT Health , InHeart propose un service outillé qui transforme les images scanner et IRM des patients en des cœurs virtuels personnalisés. Le résultat, intégré aux environnements interventionnels existants, permet aux cardiologues une visualisation 3D en temps réel de leurs instruments. Il en résulte un traitement plus sûr, plus simple, plus court et plus efficace grâce à la visualisation directe. L'approche personnalisée par l'imagerie devrait permettre d'en améliorer les résultats et d'en démocratiser l’usage. La solution pourra être utilisée pour la prise en charge de la tachycardie ventriculaire responsable de morts subites, la fibrillation auriculaire ou encore, la sélection de patients avant l'implantation de pacemakers ou de défibrillateurs.

Therapanacea

Également lauréate du concours i-LAB 2017, la start-up Therapanacea se situe au croisement des recherches en mathématiques appliquées et en intelligence artificielle. Sa solution,  TheraAdaptRT, introduit le recalcul en temps réel du plan d’irradiation, en tenant compte de l’anatomie du patient. Il en résulte le développement d'outils numériques intelligents sous la forme d'une nouvelle brique logicielle spécifique à la radiothérapie adaptative. En optimisant la chaîne de traitement, la solution pourrait notamment permettre de traiter au moins deux fois plus de patients, tout en augmentant leur sécurité et leurs chances de survie.

Therapixel

Therapixel est une start-up éditrice de logiciels pour l'imagerie médicale cofondée en 2013 par deux chercheurs Inria : Olivier Clatz et Pierre Fillard. Lauréate du concours i-LAB 2013, ainsi que du NETVA 2016, Therapixel a pris début 2016 le virage de l'intelligence artificielle en développant une nouvelle activité autour de l'aide à l'interprétation des images médicales. Son objectif : révolutionner la radiologie diagnostique avec des algorithmes aux performances similaires à celles des meilleurs experts du domaine.

Mots-clés : Start-up Imagerie médicale Prix Transfert de technologie

Haut de page

Suivez Inria