Sites Inria

Rencontres Inria Industrie - 17 novembre 2011

La télévision du futur : programme

Matinée
09h00 Accueil des participants autour d'un café
09h30 Introduction
par Bertrand Braunschweig, Directeur du centre de recherche Inria Rennes - Bretagne Atlantique
10h00

Conférence d'ouverture : Paysage et challenges de la télévision connectée
par Philippe Bornstein (CEO de Nétineo)

Suite à une description synthétique du contexte, de la terminologie et de l’écosystème, Philippe Bornstein évoquera l’opportunité et les grands enjeux de la Télévision Connectée en matière de technologies, services, contenus et modèles économiques.

10h30

Panorama des effort de standardisation de la télévision 3D
par Thierry Borel (Technicolor)

Depuis le milieu des années 2000, la 3D a fait son grand retour sur les écrans de cinéma et de plus en plus de film utilise ce format suite au succès rencontré en salle jusqu’à présent. En 2010, une nouvelle transition a débuté, elle consiste à tenter de transmettre différents contenus 3D (film, sport, concert, jeux) jusque dans les foyers en utilisant divers supports (disque Blu-ray, télédiffusion, TV sur IP, Vidéo à la demande,…). Bien que des téléviseurs stéréoscopiques soient déjà présents dans nos boutiques, le succès n’est pas encore au rendez-vous chez le consommateur. Les raisons principales sont le manque de contenu, la crainte d’effets physiologiques liés à des contenus de mauvaise qualité ou le prix des lunettes. En parallèle, les industriels ont lancé plusieurs efforts de normalisation notables qui visent à assurer l’interopérabilité des systèmes et une qualité d’expérience optimale pour l’utilisateur. Le but de ce papier est de donner une vision globale des efforts de standardisation en cours et des défis qui restent encore à relever afin de garantir une qualité de production, de transmission et de restitution de la 3D optimale.

11h00

L'Interactivité , une clé majeure de l'évolution de la télévision
par Jean-Pierre Léoni (Arte)

Le déploiement du parc des TV connectée à l'Internet refléterait , à la fois , une  demande  d'interactivité de la part du  téléspectateur et une opportunité saisie par les chaînes de maîtriser la convergence broadcast/broadband ?

11h30

La conception centrée utilisateur de services et produits télévisuels innovants
par Eric Jamet (Loustic)

L'objectif de cette intervention est de présenter la conception centrée utilisateur et la manière dont elle peut être mise en place pendant la conception de produits et de services pour la télévision du futur. L'idée générale de cette méthode est d'impliquer des utilisateurs dans le processus de conception, notamment en mettant en place des méthodes d'évaluation de l'acceptabilité ou des difficultés d'usage. Ce propos sera illustré par une présentation du projet  collaboratif duoTV pour lequel ce type de méthodologie a été utilisée.

12h00

Quand la petite lucarne s'ouvre sur le Web: nouveaux usages, nouvelles possibilités
par François Daoust (W3C)

HTML5 fait de la vidéo un contenu à part entière. S'il peut être tentant de reproduire un poste de télévision dans un navigateur, le Web ne fournit pas encore toutes les briques nécessaires. Le Web ouvre surtout de nouveaux horizons pour une expérience télévisuelle unique, combinant terminaux, meta-données et réseaux sociaux. Plus qu'une alternative, le Web s'inscrit donc dans une évolution logique de la TV actuelle.

Ouverture du showroom de démonstrations "La télévision du futur"  

12h30

à

 16h00

Au cours du déjeuner-buffet

Une vingtaine de démonstrations de technologies et applications innovantes seront présentées par les équipes Inria et par des PME partenaires (Artefacto, 4D Views, Binocle, Envivio, etc.) ainsi que par Technicolor, TDF, Orange, le pôle de compétitivité Images & Réseaux, ISM et W3C.

Le showroom de démonstrations sera ouvert jusqu'à 16h00

Après-midi
15h15

Mise en scène de la stéréoscopie, automatisme ou création ?
par Yves Pupulin (Binocle)

Les développements autour de la stéréoscopie peuvent avoir deux orientations. D'une part l'automatisation de la mise en relief à partir d'images 2D ou les automatisations des prises de vues stéréoscopiques qui ne répondent qu'aux exigences minimales du confort cérébral du spectateur et d'autre part, la création d'un art stéréoscopique au cœur duquel se tiennent le réalisateur et les techniciens du cinéma ou de la télévision. D'un côté un additif technologique sans intervention humaine de l'autre un processus artistique. Ces orientations déterminent des logiques de développements et des outils différents.

15h45

La télé du futur, source de recherche pour le futur
par Patrick Gros (Equipe-projet Inria TEXMEX)

La télévision du futur change radicalement la manière dont la vidéo est utilisée : interactivité, remodelage des contenus, navigation non linéaire.Cela remet en question le concept même de la vidéo vue comme une suite linéaire d'images et de sons, et du même coup l'ensemble de nos techniques basé sur ce concept. Il faut donc faire l'inventaire de ce qui doit changer pour avoir un vue de sujets de recherche qui nous attendent.

16h15 Conclusion  de la journée
par Vincent Marcatté, président du pôle de compétitivité Images & Réseaux

Haut de page