Sites Inria

Séminaire In'Tech

Programme

Inria Grenoble Rhône-Alpes et INNOVACS organisent le jeudi 15 octobre 2015 de 10h00 à 16h30 un séminaire In’Tech, dans les locaux d’Inria, à Montbonnot. Une journée de rencontres entre chercheurs et industriels  sur l’invention des produits et services de demain en impliquant ensemble tous les acteurs, sociaux, économiques et technologiques dès l’émergence de l’idée.

Pré-programme de la journée du 15 octobre 2015
9h30 Accueil des participants autour d’un café
 

Introduction au thème de la journée

10h00 - 10h20

 Dominique Rieu, Fabrice Forest, Innovacs - Thierry Vareine , Inria

Comment la rencontre des Sciences Sociales et des technologies logicielles avec l’innovation industrielle permet d’irriguer la stratégie d’entreprise ?

Des présentations d’expériences réussies, qui démontrent qu’une collaboration recherche et PME sur les questions complexes de l’évolution sociétale aboutit à la génération d’idées nouvelles, de solutions évidentes et de résultats concrets : compréhension des phénomènes, analyses comportementielles, intégrations d’enjeux, aide à la décision, scénarios.

  Matinée conférences
10h20 - 11h00
  •   Innovation organisationnelle INNOSERV : Une expérience de recherche pluridisciplinaire en innovation de services

Christine VerdierMario Cortes-Cornax , équipe SIGMA – LIG/UJF, Jean Malot - H2AD

Cette expérience pluridisciplinaire entre informatique, juridique, management, génie industriel et métiers de la santé a permis de comprendre et accompagner les stratégies d’innovation de services des acteurs privés, publics et associatifs de l’offre de services de maintien à domicile des personnes fragiles.

A travers cette collaboration, les acteurs intermédiaires fournisseurs de services à la personne ont renforcé leur place dans ce nouvel écosystème. Ils ont amélioré leur compréhension des enjeux stratégiques dans un environnement d’innovation organisationnelle permanente.

L’interdisciplinarité a permis de définir une méthode d’analyse, de diagnostic et d’innovation d’écosystèmes complexes à partir d’enquêtes de terrain, de modèles issus des sciences humaines et informatiques. Cette méthode conçue dans le secteur du service à la personne pourra s’appliquer à d’autres domaines où l’innovation sociale impose aux acteurs traditionnels de repenser leur mode de fonctionnement face aux nouveaux outils et usages.

11h00 - 11h40
  •  Outils d’analyses socio-économiques et des pressions environnementales des territoires pour une mise en œuvre de politiques de développement durable à l’échelle locale

 Emmanuel Prados, équipe de recherche STEEP - Inria

Nous aborderons les outils d'aide à la décision sous la forme d'outils d'analyse et de prospective s'appuyant sur des logiciels de simulation, d'optimisation, et de visualisation.

Deux types d’outils et enjeux seront présentés :

Dans un premier temps, l’approche sectorielle : développement d’outils permettant de faire des analyses des pressions environnementales territoriales par filières économiques (ex. : filière bois-énergie; filière agricole des céréales). Cette approche est basée sur une estimation des flux physiques des ressources utilisées sur le territoire. Les enjeux portent ici sur la réduction des impacts environnementaux des territoires, sur l’amélioration de leur résilience, et sur une relocation des flux.

Dans un second temps, l’approche spatiale : l’enjeu est le contrôle de l’étalement urbain. Le but ici est de fournir des outils permettant de comprendre les interactions entre les transports et la localisation des ménages et de l’activité économique sur les territoires.

11h40 - 12h20
  •   L’innovation interdisciplinaire et multipartenaires dans le cadre du plateau d’innovation Ideas Laboratory

 Timothée Silvestre , CEA Ideas Laboratory et Jean-Pierre Brunet, Groupe Brunet

Ideas Laboratory, plateau d’innovation multipartenaires (privés et publics) conduit des projets coopératifs pour lesquels les participants définissent ensemble les objectifs. Ils intègrent à la fois les usages, la technologie et la dimension « marché » pour la création de nouveaux imaginaires sociotechniques. Ces imaginaires se concrétisent sous forme de concepts, scénarios d’usages ou prototypes destinés à alimenter notre vision de l’émergence de nouveaux marchés ou produits/services. En passant par des systèmes basés sur des accéléromètre  et Gyromètre par MEMS (Micro Systèmes ElectroMécaniques), à des applications de géo localisation sur Smartphone jusqu’aux bâtiments autonomes en énergie, Ideas Laboratory expérimente les produits et services du futur.

12h20 - 13h40 Déjeuner buffet et présentation des stands
  Après-midi conférences
13h40 - 14h20
  •  La pluridisciplinarité pour innover dans les systèmes sociaux complexes multi-agents

Damien Pellier , équipe MAGMA - LIG

Les agents, qu’il s’agisse d’entités purement logicielles, de personnages virtuels (agents artificiels) ou de robots compagnons, sont des entités en interaction avec l’Humain, agents et humains forment des systèmes sociaux complexes appelés systèmes multi-agents.

Les interactions de ces entités, leur dynamique, leur modélisation et simulation ne peuvent être étudiées que d’une manière pluridisciplinaire en mobilisant géographes, anthropologues, psychologues, sociologues et neurologues. Cela permet de modéliser des émotions, la personnalité ou donner du style à des robots compagnons.

Les résultats de ces recherches permettent de modéliser des systèmes organisationnels capables de réagir de manière efficace et agile à des situations imprévues et complexes. Par exemple, en situation de crise en cas de tremblement de terre où ces résultats permettent d’améliorer l’organisation des secours.

14h20 - 15h00
  •  Projet pilote sur l’observation de l’usage détérioré d’un produit (yaourt nature)

Raffaella Balzarini, Rémi PINCENT, Equipex Amiqual4Home, Inria

Comment faire en sorte que notre alimentation devienne un facteur favorable à notre santé et à notre bien-être, dans le respect de notre environnement actuel et futur ?

Grâce aux avancées scientifiques, nous mesurons mieux aujourd’hui les impacts négatifs de notre alimentation sur notre santé (surpoids, obésité, maladies) et sur notre environnement (dérèglement climatique, épuisement des ressources, biodiversité, équité). Or, les études sur la consommation alimentaire menées en économie s'arrêtent souvent au moment de l'achat. On ne sait pas ce qui se passe au moment de la consommation. Ceci est dû à deux facteurs : d'un côté, historiquement il est très difficile de mesurer la consommation et beaucoup plus facile d'observer l'achat ; de l'autre, les économistes ont toujours fait l'hypothèse des préférences révélées, en supposant que le consommateur mange ce qu'il a acheté. A présent, les résultats d’observations sur les pratiques alimentaires en conditions écologiques et à grandes échelles sont limités.

La valeur ajoutée du projet OCAD « Offrir et Consommer une Alimentation Durable » se trouve dans sa démarche méthodologique qui s’appuie sur les technologies innovantes développées par Amiqual4Home. Dans un premier temps, cette démarche permettra d’observer si et comment les pratiques des consommateurs lors de la consommation d'un produit 'sain' (le yaourt nature), peuvent le détériorer. Dans un deuxième temps elle mettra en place des systèmes automatisés pour induire et contrôler le changement de comportement des consommateurs.

Dans le contexte contemporain, où des enjeux de santé publique forts portent sur la consommation alimentaire, une analyse fine des comportements, contribuera à diriger les efforts des politiques publiques et des industriels dans le bon sens.

15h00 - 15h40
  •  L'Agorantic : Culture, patrimoines et sociétés numériques à Avignon

Marie-Sylvie Poli , SFR Agorantic, Rosa Figueiredo, Université d’Avignon

La Fédération de Recherche Agorantic (Culture, Patrimoines et Sociétés numériques) tire profit d'une forte pluridisciplinarité entre les SHS (Sciences Humaines et Sociales) et les STIC (Sciences   et Technologies de l'Information et de la Communication).

Des projets comme Resopo, Transpolo et P'ArtCourt (découvrir les spots culturels d'une ville) illustrent la façon dont il est possible de tisser des relations entre partenaires académiques, culturels  et socio-économiques.

De récents travaux sur les Réseaux Sociaux donnent un aperçu de la complexité des problématiques auxquelles la recherche apporte des solutions aux entreprises tout en laissant la prépondérance à l'humain,  notamment dans les domaines des transports, de l’optimisation des flux, de la prévention des risques, les usages culturels du web, l’intelligence territoriale.

15h40 - 16h20
  • Une approche globale pour la conception d'un logiciel innovant: les sciences sociales en amont d'une solution opérationnelle pour les centres d'appel

David Rozier, Tommaso Colombino – Xerox Research Centre Europe

Nous croyons que l’alliance des sciences sociales avec l’ingénierie logicielle doit s’étendre au-delà de l’expression des besoins. En appliquant une approche de type ‘ethnologue’ aux environnements de travail, nous cherchons à améliorer l’acceptation de nos solutions professionnelles par les utilisateurs finaux. Bien que ceci ne se fasse pas sans problèmes, cette approche a prouvé son efficacité à plusieurs occasions. Nous illustrerons cette présentation par l’exemple d’une application largement déployée au sein de centres d’appels utilisateurs.

Mots-clés : Innovacs INRIA Grenoble - Rhône-Alpes Inventer Nouveaux produits Services

Haut de page